Diagnostic immobilier Albi
05 82 75 40 14
06 63 95 24 48
Espace Client
Vente ou location ?
Demandez votre devis gratuit

Un diagnostiqueur vous rappellera !

05 82 75 40 14
06 63 95 24 48


14/04/2020 Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la filière du diagnostic immobilier et du repérage amiante - 17/04/2020

Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la filière du diagnostic immobilier et du repérage amiante

Guide de préconisations de sécurité sanitaire 
pour la continuité des activités de la filière du 
diagnostic immobilier et du repérage amiante 

au 14/04/2020 

(suceptible d'être révisé et mis à jour selon les évolutions du Covid-19 et des préconisations du gouvernement)

Après la version provisoire au 09/04/2020, présenté lors d'un Webinaire DIAGACTU du 10/04/2020, la profession du diagnostic immobilier montre son implication dans la gestion des risques sanitaires, en publiant le 14/04/2020 la version définitive. Ce guide a été développé à partir du guide pour les activités de la construction de l'OPPBTP et a fait l'objet d'une relecture de l'OPPBTP.
Les principaux contributeurs ont été le CDI* FNAIM, la FIDI**, l'ULSB***, rejoints par AC Environnement, Activ'Expertise, ADX Groupe, Agenda, Air Lab, Arliane, Avicéa, Bc2e, Démoldiag, Diagamter, d.PRO, Eurofins, Ex'im, FDTI, LD2i, Innax, ITGA, Manexi, Nano Labo, Socotec, Testoon, We Group.

*CDI Chambre Des Diagnostiqueurs
**FIDI Fédération Interprofessionnelle des Diagnostiqueurs Immobiliers
***ULSB Union des Laboratoires de Santé du Bâtiment

Ainsi, il est annoncé officiellement que "En cette période de confinement, il n'est pas recommandé d'intervenir lorsque le risque est moyen ou fort."

Extraits :

Hiérarchisation du risque induit :

  • Risque trés faible : intervention du technicien seul en extérieur ou intervention seul sur site
                                     inoccupé depuis au moins 48 h et qui restera inoccupé au moins 48 h
                                     après l'intervention.
  • Risque faible : intervention sur site inoccupé après récupération des clés auprès du
                             donneur d'ordre.
  • Risque moyen : intervention sur site ou chantier en présence d'autres intervenants ou sur
                               des sites ou la probabilité de croiser d'autres personnes est présente,
                               ex : parties communes d'immeuble.
  • Risque fort : intervention sur site occupé.
     

Hiérarchisation du degré d'urgence des activités :

  • Niveau I - Activités prioritaires devant être assurées en toutes circonstances.
  • Niveau II - Activités pouvant être reportées d'une à deux semaines.
  • Niveau III - Activités pouvant être décalées de huit à douze semaines.
     

suivis de 3 rangs de remplaçants pour les cabinets disposant de techniciens salariés :

  • Rang A : les personnes en charge en temps habituel.
  • Rang B : si indisponibles, les personnes suceptibles de prendre le relais
                   des activités de niveau I.
  • Rang C : les personnes suceptibles de prendre le relais de celles désignées en rang B et ce,
                    à minima, pour les activités de niveaux I et II.
     

Liens utiles : 


« Retour aux actualités